Quora, la boîte à questions communautaire du Web social
Oct08

Quora, la boîte à questions communautaire du Web social

Quora attire de plus en plus l’attention des professionnels de la communication digitale. Diplomatie Digitale revient en détails sur le nouveau phénomène. Quora est un réseau social de questions/réponses qui existe depuis 2009, mais qui (re)gagne progressivement en visibilité auprès des professionnels du digital français. Avec une interface épurée et un fonctionnement relativement simple, Quora permet à tout un chacun de faire valoir son expertise : une qualité incontournable dans la construction d’une audience à haute valeur ajoutée. Quora, c’est quoi ? Quora est un site où un internaute va poser une question sur un sujet afin d’obtenir une réponse pertinente par les autres utilisateurs. Les réponses jugées les plus utiles reçoivent des votes positifs (upvote) ou négatifs (downvote) qui vont améliorer leurs visibilités dans les flux de recherche. Point potentiellement rebutant, le site fonctionne exclusivement en anglais, ce qui peut parfois le couper de certains publics peu à l’aise avec la langue de Shakespeare. Les « questions » sont quant à elles regroupées en sujets très variés : de la langue d’un pays, à sa mythologie, de trucs et astuces dans l’utilisation de tel ou tel réseau social, d’actualités liées à l’industrie, etc. Cette profusion d’informations et un moteur de recherche un peu hasardeux fait qu’il est parfois difficile de trouver les réponses exactes à ses questions, et quand on les trouve, cela est souvent lié à de la sérendipité. En ce qui concerne le fonctionnement, Quora peut rappeler Twitter dans le sens où il est possible de « suivre » un autre utilisateur qui nous intéresse. Ainsi, plus un utilisateur est suivi, plus ce dernier gagnera en visibilité dans le flux de ses followers. Cependant, une utilisation prolongée du site Web permet de voir que Quora fait davantage office d’anti-Wikipedia. En effet, contrairement au premier : Les pages ne sont pas statiques et n’apparaissent pas en première page des résultats Google, N’importe qui peut écrire sur Quora, mais devenir un auteur reconnu est chronophage, Bien que la langue imposée soit l’anglais, la multiplicité des points de vue est intéressante – contrairement à Wikipedia où seulement cinq pays façonnent l’information. Contrairement à Wikipedia, les sujets sont créés un peu anarchiquement, sans volonté de rationalisation de ces derniers. Ce qui fait de Quora une gigantesque foire à questions communautaires. Comment cela fonctionne concrètement Concrètement, l’écran d’accueil de Quora ressemble à ça : Celui-ci est principalement construit selon les centres d’intérêt que l’internaute est obligé de remplir en s’inscrivant. Il faut donc les choisir consciencieusement, puisque ces dernières deviendront les « feeds »ou flux (1), qui influenceront majoritairement votre fil personnalisé (3). Quant aux sujets d’actualité (2), ceux-ci ne tiennent pas compte de vos préférences et dépendent, comme leur nom l’indique,...

Lire la suite