Art digital et entreprises : un potentiel à explorer ?
Août07

Art digital et entreprises : un potentiel à explorer ?

Les entreprises de nouvelles technologies ne ménagent pas leurs efforts pour mobiliser et sensibiliser de nouvelles audiences à leurs innovations. La compagnie sud-coréenne LG Electronics sponsorise un concours artistique américain nommé  The Art of the Pixel afin de promouvoir leur Ultra HD 4K  (une qualité d’image bien supérieure à la haute définition que l’on retrouve actuellement sur le marché). L’objectif de ce dernier est de départager les meilleures œuvres d’art digitales d’étudiants américains, créées dans le but d’être diffusées sur ces télévisions très haute définition. On entend par œuvre d’art digitale ou numérique une création d’artiste utilisant le digital et son langage pour produire une œuvre dont la voie de diffusion sera par conséquent numérique.  Les œuvres digitales reconnues vont de l’image créée par ordinateur à l’installation 3D.   The Art of the Pixel invite donc les étudiants américains de plus de 17 ans des universités sélectionnées  à participer à ce concours exceptionnel, qui leur permettra entre autres de voir leurs œuvres d’art diffusées lors d’une grande soirée organisée par LG à  l’automne prochain. En dehors de ces récompenses matérielles, participer à ce concours est l’opportunité pour eux de s’exercer sur des toiles digitales de résolution exceptionnelle (plus de 8 millions de pixels). C’est également pour eux l’occasion  de mettre en valeur le plus fin détail de leur œuvre, et d’obtenir un résultat visible à l’œil nu mais aussi d’avoir à leur disposition une palette de couleur infinie. Les nouvelles technologies ne sont plus alors seulement un moyen de diffusion mais deviennent un moyen de production de l’art.   Birth of the Viractual the Joseph Nechvatal, une œuvre réalisée à l’ordinateur puis retranscrite sur toile. Une œuvre digitale qui imite la peinture classique.   En quoi cette campagne et cette implication  dans l’art digital de LG Electronics  peuvent-elle retenir notre attention ? Tout d’abord, The Art of The Pixel donne de la visibilité aux nouvelles « toiles » des artistes. Pendant des siècles, la toile tendue sur un châssis, posée sur un chevalet puis encadrée dans un musée fut le media dominant dans le domaine de l’art. Au XXème siècle, et avec l’arrivée d’artistes tel que Duchamp sont apparues de nouveaux moyen d’expression moins conventionnels : l’installation, la performance, ou encore le Street Art. Aujourd’hui les artistes prennent possession d’un nouveau champ d’expression : le digital. Il faut par conséquent trouver des moyens de conserver et de rendre accessible au public ces œuvres.  Certains entrepreneurs surfent sur cette vague aux Etats-Unis ou au Japon, en créant des cadres digitaux (ou digital framing) disponibles à la vente, moyen d’introduire l’art créé sur ordinateur au sein des lieux d’exposition classiques mais aussi de séduire des acheteurs...

Lire la suite