Twitter et la perception de l’information : comment se construit une opinion en ligne ?

Comment nous percevons l’information sur Twitter ? C’est en cherchant à répondre à cette question que deux chercheurs américains ont décidé de transposer des recherches en épistémologie (ndlr : la partie de la philosophie qui se concentre sur la connaissance) à Twitter par le biais d’une expérience. Un parti pris innovant et original qui a immédiatement activé le « sens d’araignée » digital de notre équipe.

 

Ce que la science peut nous apprendre sur le partage d’informations sur le Web social

L'étude des chercheurs s'est concentrée sur les ravages de l’ouragan Sandy à New York et son impact sur Twitter du 29 octobre au 1er novembre 2012. Bien que cette période ne couvre que quelques jours, le nombre de tweets générés demeure impressionnant (14.9 millions !).

C’est cette manne que les chercheurs se sont proposé d’analyser à travers une matrice à cinq catégories :

Matrice Twitter

  • L’autorité, c’est-à-dire l’émetteur de l’information (Qui ?)
  • La vraisemblance du texte et de l’image (Quoi ?)
  • Le partage de l’information (Combien ?)
  • La présentation de l’information (Comment ?)
  • L’ensemble du Tweet

Rappelons que dans la matrice ci-dessus, une information est jugée vraisemblable par le public à partir de 3.5 (sur l'axe des ordonnées).

En mélangeant des tweets contenant de fausses photos et de vraies photos de New-York pendant la catastrophe, les deux chercheurs ont proposé à un panel de choisir entre six options :

–          Ce tweet me paraît peu plausible et pas crédible

–          Ce tweet me parait peu plausible, mais je ne sais pas quoi penser

–          Ce tweet me paraît suspect et pas crédible

–          Ce tweet me paraît plausible, mais je ne suis pas certain

–          Ce tweet me paraît plausible, je suis certain

Twitter: mélange de fausses et de vraies photos

Rappelons que l’objectif des chercheurs n’était pas d’élaborer des standards nouveaux pour aboutir à une vérification plus précise de l’information en ligne, mais bien de comprendre quels sont les éléments qui influencent notre perception d’une information sur la toile.

A partir de leur étude, il est vite apparu que, prises indépendamment, l’autorité, la vraisemblance du texte et le nombre de partages sont les données qui influent le plus sur la perception d’un internaute. Ces conclusions vont dans le sens d’études psychologiques déjà menées auparavant, notamment l’expérience de Milgram qui démontre la domination de la figure de l’expert sur une audience, ou la répétition d’une information fait qu’elle devient plus acceptable à nos yeux – ainsi naissent les « hoax »…

 

La construction d’une opinion : une question de cohérence

Les chercheurs ont néanmoins précisé que c’est le rendu final (le Tweet dans son ensemble) qui participe à la construction d’une opinion. Ainsi, si l’utilisateur portera plus d’attention à l’émetteur de l’information et à son niveau de partage, la vraisemblance du texte et de l’image et la présentation générale de l’information permettent à chacun d’obtenir une vision globale.

Appliqué à une stratégie digitale pertinente, l’atout de cette « découverte » est double. D’une part, elle permet, dans une démarche de veille, d’identifier les signaux faibles pertinents et de mettre de côté le « bruit ». D’autre part, dans une démarche d’influence, elle rappelle que s’adresser aux communautés qui composent les parties prenantes d’une entreprise est un travail fondé sur la crédibilité et la confiance. Cela requiert une cohérence entre l’émetteur et le message que l’on veut transmettre, un travail sur la présentation (le visuel) et la vraisemblance…

Cette mise en commun requiert une double compétence : la connaissance des rouages du Web social et la compréhension intime de l’entreprise et ses écosystèmes.

 

Vous souhaitez nous consulter pour plus d’information ? Cliquez ici.

Tags :

Nous suivre :
  • S’abonner à notre flux RSS
  • Partagez ce post sur

    Twitter et la perception de l’information : comment se construit une opinion en ligne ?

    0